Quoi ? Un article sur un nouveau moyen de traitement contre l’autisme.

Quand ? Cette méthode est arrivée dans les années 90 en France dans les foyers d’accueil pour les personnes handicapées.

Comment ? Le patient se retrouve dans une salle où figurent des jouets comme des boules en plastiques par exemple qui sont censés permettre à la personne autiste de ressentir son schéma corporel. Dans cette salle, on peut trouver différents types de matériaux comme un rétroprojecteur qui diffuse des images sur le mur,

Pourquoi ? Le but est de traiter les maladies comme Asperger, l’autisme en créant des sollicitations sensorielles pour que des personnes qui n’ont pas la faculté de parler, de pouvoir provoquer chez eux un sentiment de bien-être.

Connaissez-vous la méthode Snoezelen ?

Une nouvelle méthode vient petit à petit s’implanter dans nos hôpitaux français, il s’agit de la «Snoezelen» qui est la contraction de deux mots Hollandais, « snuffelen » qui signifie explorer et «doezelen », somnoler.

A qui est-elle destinée ?

Ce concept est originaire des Pays-Bas et est destiné aux personnes handicapées pour que celles-ci puissent, être stimulées par les couleurs et les formes qui sont présentes dans la pièce.

Comment cela fonctionne ?

Avec les objets comme des bulleurs lumineux, les projections de couleurs ou encore des senteurs apaisantes, le but de cette méthode est de faire fonctionner les sens de l’individu en mettant le patient dans une salle avec un médecin spécialisé pour que le patient handicapé arrive à calmer ses troubles ne serait-ce que le temps de la thérapie mais aussi dans sa vie de tous les jours. Etant donné que certains handicapés ont besoin de toucher les objets pour stimuler leurs sens, cela leur permet d’améliorer leurs capacités motrices.

Est-ce une méthode sûre ?

On distingue comme quelques ombres au tableau. En effet, on constate que cette méthode n’est pas reconnue par la Haute Autorité de la Santé, ce qui amène à se poser des questions. Par ailleurs, elle possède une image négative, celle d’un effet de mode, qui n’est pas prouvé scientifiquement et qui peut donner des informations mal perçues par les patients. Autant dire que cette nouvelle médecine possède des limites.

Laisser un commentaire