Haut-potentiel : l’accompagnement de ces profils atypiques dits  Zèbres*, HPI, EIP, Surdoués…  Par Roseline Steinmann, Coach professionnelle

Grands ados, jeunes adultes ou plus âgés, ils ont souvent pris des chemins de traverse dans leur parcours d’études et leur vie professionnelle.
A chaque étape importante de la scolarité, au moment des premières options d’orientation, ou après des années d’activités professionnelles décevantes, ils se sont sentis décalés, incompris, angoissés, déçus.

Minoritaires à l’école et dans l’entreprise, ils ont développé diverses stratégies d’adaptation :
– S’isoler,
– Se fondre dans le décor, s’ennuyant, faisant taire toutes ces idées entremêlées qui les envahissent,
– Se démarquer au contraire et déranger, avec ce haut niveau d’implication et de perfectionnisme si
encombrant !

Ainsi, ces profils atypiques – haut-potentiel, zèbre, surdoué… sont devenus cadre dirigeant d’une grande entreprise, chef de rang dans un restaurant gastronomique, fonctionnaire, manager au style managérial peu conventionnel, free-lance ou intérimaire…
Souvent en-deçà ou à côté de la fonction qu’ils rêvent d’occuper et dont les contours, intriqués dans un foisonnement d’idées et d’émotions intenses et complexes, leur échappent.

Depuis plus de 10 ans je travaille avec plaisir et émotion avec ces profils atypiques doués d’une sensibilité exacerbée et de toutes sortes de talents intellectuels, que l’on nomme hauts potentiels : ils viennent me voir pour restaurer le fil ténu de leur confiance en eux, retrouver le sens de leur contribution au monde, comprendre leur relation au travail, oser prendre la place qu’ils pressentent être la leur dans la vie sociale.

Avec eux, tout est ++ !
– L’empathie exacerbée qui les renseigne avec une précision d’horloger sur ce qui se passe dans la relation,
– La confiance : souvent instinctive et immédiate, parfois plus hésitante, elle est la condition sine qua non
de la coopération,
– L’humour dans lequel ils excellent si souvent, porte d’entrée que je privilégie avec d’infinies précautions,
pour accéder à leurs univers,
– Extrêmement exigeants dans leur souci de précision et de vérité, ils attendent de leur coach que tous ses
capteurs soient mobilisés pour repérer et décrypter en délicatesse les émotions qu’ils tentent de contrôler.

Alors, ensemble, nous questionnons et accueillons la vision, les émotions, les idées pour trouver un cheminement plus confortable, plus gratifiant, plus épanouissant.
Une nouvelle histoire de vie peut alors oser s’envisager, se décrire, s’installer.

* terminologie proposée par Jeanne Siaud-Facchin

Roseline Steinmann
Coach professionnelle – Superviseur de coachs
Membre Titulaire de la Société Française de Coaching
Accréditation praticien senior EMCC
Réseau professionnel : Mon profil sur LinkedIn

@mail :  roseline.steinmann@kheprisante.fr  ou  roseline.steinmann@rsconsulting.eu
Mobile : +33 6 83 43 22 25

Laisser un commentaire